Menu

Fête de la Miou

Les Grenadiers
cliquez pour agrandir l'image Les Grenadiers

 Le 15 Août, la fête patronale de Cordon depuis 1783, date de création de la paroisse : Notre Dame de l’Assomption

Les grenadiers de la garde nationale à Cordon, le jour de "la Miou"

Au départ, le 15 août est une fête popularisée en France par Louis XIII en 1637 qui, désirant un héritier, consacre la France à la Vierge Marie et demande à ses sujets de faire tous les 15 août une procession dans chaque paroisse afin d’avoir un  fils. Comme louis XIV nait l’année suivante, la fête prend une importance particulière en France.

Le 15 août marque également l'anniversaire de l'Empereur Napoléon 1er, né le 15 août 1769. Après la signature du Concordat qui marque la réconciliation de la France avec l'Eglise et son pape Pie VII, le 15 Août devient la St Napoléon et celui-ci fit de cette journée une fête nationale des français, naturellement chômée.

A la vérité, la Saint-Napoléon, sous l'Empire, était surtout fêtée dans les casernes par nos soldats qui rattachaient cette journée, à l'anniversaire de l'Empereur et à l'ordinaire amélioré que cet événement leur procurait chaque année.

 La Savoie devient Française en 1792. Après le Concordat de 1800, les pratiques religieuses, un  instant interrompues, ont repris de plus belles. Napoléon Bonaparte, très respecté et vénéré, comme on le sait, instaure en 1805 sa fête nationale, le jour de sa naissance et de sa fête le 15 août. Tous les vétérans et soldats en permission vont défiler afin de fêter la St Napoléon : la tradition est créée à Cordon et pour plus de 200 ans…. Avec plus ou moins de participants suivant les années. En 1814 Les jeunes de Paris adressent à leur commune natale un drapeau de soie brodée pour étoffé la parade et le défilé de la Miou

Bruits de bottes sur la place de l’église de Cordon, cliquetis de sabres et de baïonnettes ... Que se passe-t-il à Cordon le 15 Août, jour de l’Assomption, de la fête patronale et de la date anniversaire de la naissance de Napoléon Bonaparte ?

 Les Cordonnants se souviennent que leurs valeureux ancêtres ont été de fidèles sujets de l’Empereur et que certains d’entre eux l’on accompagné sur les routes d’Europe. Les grenadiers, certains en tenues authentiques, offrent des exercices calqués sur ceux de leurs ancêtres : attaque au fusil, au sabre, présentation des baïonnettes, marche cadencée au son du fameux cri d’assaut : « ourche »

 « Soldats, je suis content de vous!... » aurait sûrement déclaré l’empereur en assistant à cet exercice d’ordre serré.

 Mais l’honneur est sauf ! Il fut même dignement représenté en la personne de Prince Philippe Napoléon Murat descendant direct de la famille Impériale, qui aidé dans sa tâche par le Maire de Cordon en 1990, passait régulièrement en revue ses éléments. Il nous précisa qu’un recrutement avait été effectué à Cordon et que la plus grande partie de ce rassemblement était composé de jeunes Cordonnants, ce qui expliquerait peut-être le nombre exceptionnel de tenues conservées par les particuliers et prêtées pour l’occasion. Aux premiers « grognards » se sont ajoutés un  Zouave d’Afrique, un Bersaglieri, des soldats de Napoléon III, des infirmiers, et même en 1875, lors de la création de la compagnie pompière de Cordon, ceux-ci devront défiler le jour du 15 août en tenue avec les grenadiers. 

Ces tenues, victimes du temps, des incendies, ne datent pas toutes de la même époque, certaines ayant été rajoutées au fil des campagnes.

  • En 1960 pour le centenaire du rattachement de la Savoie à la France,  le Général De Gaulle vient à Bonneville, les Grenadiers et les Pompiers de Cordon se déplacent et lui serrent la main.
     
  • En 1970, la parade est bien mince : 5 grenadiers défilent ! Alors qu’une trentaine de tenues peuvent êtes visibles.  Reine Pugnat demande à Serge Blondet de reprendre le flambeau. Il faut aller chercher les tenues chez les particuliers, certains ne veulent pas les prêter, il faut les convaincre, trouver un membre de la famille susceptible de porter la tenue,  les brosser, les remettre en état, les assembler, certaines ne sont pas complètes …. C’est un  travail de Titan
     
  • 19 septembre 1975 : Expertise du drapeau. Celui-ci est reconnu d’une très grande valeur et restauré en novembre 1975
     
  • En 1975 toujours : 4 Tenues expertisées par le musée de l’armée en octobre 1975 ont été déclarées authentiques : 1 probablement portée sous Charles Albert (1831-1849) et 3 sous Victor Emmanuel II (1849- 1860)
     
  • En 1973, après avoir longtemps  paradé en tête du défilé des « grenadiers » le jour de la « miou » de Cordon, Reine Pugnat fera expertiser et restaurer le drapeau. Celui-ci sera retiré de la parade en 1990. Il est depuis exposé à la mairie de Cordon.
  • 1990 le drapeau est retiré de la « parade » et préservé en mairie. Les grenadiers défilent avec le drapeau de la « compagnie pompière »
     
  • En 2009, Sous l’impulsion de Clovis Petit-Jean Genaz, l’association « Cordon d’hier pour demain »commande la réalisation d’un nouveau drapeau à l’identique, financée par les amis du Patrimoine.
  • En 2014 « la Miou » met à l’honneur ce joyau historique qui étoffe la « parade » rappelant ainsi l’origine de cette tradition née en 1814

Les grenadiers d’aujourd’hui vénèrent la mémoire de leurs valeureux ancêtres en portant ces tenues et en retraçant les manœuvres et le défilé d’antan. C’est dans cet esprit que Serge Blondet, James Blondet, Franck Blondet et Franck Baz ont recréé la parade puis l’association : « Les Grenadiers de Cordon », paru au journal officiel du 20 mars 1999, dont le but est de contribuer à la sauvegarde des tenues privées existantes ainsi que celles que possède l’association, de renouveler ou d’acheter des éléments ou des tenues entières, en vue de perpétuer cette tradition.

Ce sont aujourd’hui, une trentaine de jeunes gens « orchestrée » par Marine Tops qui perpétuent la tradition. 

Les grenadiers
cliquez pour agrandir l'image Les grenadiers
Les Grenadiers
cliquez pour agrandir l'image Les Grenadiers
Les Grenadiers - Présentation
cliquez pour agrandir l'image Les Grenadiers - Présentation
Les Grenadiers
cliquez pour agrandir l'image Les Grenadiers
Haut
de page