Menu

Film "Monsieur le maire", au cinéma

"Monsieur le Maire" 

"Monsieur le Maire", tourné en majorité à Cordon et dans le Pays du Mont-Blanc, est une comédie dramatique produit par Karine Blanc et Michel Tavares avec Clovis Cornillac, Eye Haïdara, et Laurence Côte...

 

Les thèmes abordés sont: les violences faites aux femmes, la désertification des zones rurales, et le maintien d’une école de village.

 

Le tournage a été effectué sur le village, sur les mois de juillet, août et septembre 2022.

 

Sortie en salle le 1er novembre 2023, découvrez son synopsis et sa bande annonce !

 

 Maire d’un petit village de montagne au pied du Mont-Blanc, Paul Barral se bat pour maintenir les commerces et préserver l’école d’une fermeture annoncée. Alors qu’il cherche désespérément comment attirer de nouvelles familles, l’arrivée de mères célibataires en situation difficile dont Joe-Lynn, chanteuse au franc-parler et ses deux enfants, va vite faire des étincelles dans ce village paisible. Non sans détermination, Monsieur Le Maire a peut-être trouvé là, une solution inédite pour ramener de la vie dans un territoire à l’abandon.

 

Cliquez sur l'image pour visionner la bande annonce.

 
© Allociné
© Allociné

Pourquoi avoir choisi la commune de Cordon ?

© Jean-Marc BAREY
© Jean-Marc BAREY

D’après Michel TAVARES, la réalisation cherchait un village entre 400 et 500 habitants. Si Cordon abrite 1000 habitants permanents, Anthony la personne chargée des repérages et des décors leur a présenté notre village : l’équipe de tournage a eu un réél coup de coeur pour les montagnes en guise d’arrière plans, le point de vue exceptionnel sur  la chaine du Mont-Blanc, trônant en face du village ainsi que la mobilisation de la commune et de ses habitants autour de leur projet.

 

 
 

La participation des habitants au tournage du film

© Cordon Tourisme
© Cordon Tourisme

Plusieurs habitants de Cordon et des alentours ont participé au film en tant que figurants ou petits rôles.

 

Ils ont parlé du film de Cordon sur

Où se sont tournées les scènes du film "Monsieur le maire" ?

Vous avez vu le film, vous l’avez apprécié, il vous a intrigué, découvrez maintenant les lieux de tournages dans le village de Cordon.

Les montagnes

© Cordon Tourisme Instagram
© Cordon Tourisme Instagram

Vous les avez reconnues en arrière-plan de nombreuses scènes : nos fabuleuses chaînes de montagnes ! Parmi elle le célèbre Mont-Blanc, mais aussi la chaine des Aravis avec les Quatres Têtes.

C’est pourquoi Cordon se nomme le Balcon du Mont-Blanc.

 

La mairie

© Mairie de Cordon
© Mairie de Cordon

Que serait le film de Monsieur le Maire sans la mairie de Cordon ? Reconnaissable grâce au drapeau des grenadiers encadrés au mur et au carrelage, la salle du conseil municipal fait l’objet de plusieurs scènes dans le film. Nous pouvons également retrouver plusieurs bureaux des salariés de la mairie. A noter que le bureau du maire est à la mairie de Combloux.

Le saviez-vous ? Avant d’être une mairie, ce bâtiment était une boîte de nuit ! 

 

La ferme de l'Abérieux

© Tomme de savoie
© Tomme de savoie

Les vaches tarines d’Albert font elles aussi partie du film. Et oui, Clovis Cornillac est allé rendre visite à la Ferme de l’Abérieux ! Avez-vous reconnu l’étable de la ferme ? Son laboratoire ?

Vous pouvez visiter la ferme, le matin pour assister à la fabrication de fromage et en fin de journée pour vivre la traite des vaches. 

 

Bar Chez Kevin

© Chez Kevin
© Chez Kevin

Un lieu incontournable et de partage dans le film, où se réunissent les différents personnages du long métrage. Nous pouvons y retrouver son décor authentique mais aussi sa table de billard et babyfoot.

A Cordon, c’est un véritable lieu de rendez-vous pour les cordonnants et les visiteurs, toutes générations confondues. N’oubliez pas de venir boire un verre lors de votre visite. 

 

La scierie

Vers le bas du village, ont été tournées les scènes du film se passant dans la scierie familiale Cart. Nous pouvons y voir “Monsieur le Maire” travailler le bois.

Si vous empruntez le sentier de la boucle du village, vous passerez forcément devant.

 

L'épicerie

© Sherpa
© Sherpa

L’épicerie du village, Sherpa, est un des commerces central du village. Cherchez-la dans le film, vous reconnaîtrez sa devanture…

Le commerce est ouvert toute l’année et propose des produits locaux aux habitants et visiteurs.Lors de votre séjour, n’hésitez pas à aller faire vos courses.

 

L'école de Cordon

© Mairie de Cordon
© Mairie de Cordon

Un des lieux emblématiques du film est l'école de Cordon. Nous pouvons y retrouver une des classes du bâtiment, et sa belle cour de récréation centrale.

L’école de Cordon compte aujourd’hui 70 élèves. Tous les niveaux de la maternelle au CM2 sont  répartis sur  3 classes.

 

Le lieu de logement: Les Sonailles

© Google maps
© Google maps

Les Sonnailles, est un ancien centre de vacances emblématique du village, qui se situe  à proximité des premières pistes de ski de la station. Aujourd'hui, il est transformé en résidence composée de différents appartements . 

Doté d’une vue plongeante sur le Mont-Blanc, c’est un des appartements de la résidence qui accueille la famille et personnages principaux du long métrage.

 

L'écho du Jaillet

© Cordon Tourisme
© Cordon Tourisme

L’écho du Jaillet est la salle dans laquelle ont lieu les cours de danse dans le film. Cette salle offre une vue panoramique sur le Mont-Blanc et est particulièrement adptée aux évènements. Mais connaissez-vous l'histoire de cette salle ? 

L’écho du Jaillet est l'œuvre d’une association “Le Groupe Chorale et Loisirs de Tête Noire” qui donnera naissance à l’association de l’Echo du Jaillet. Les membres de l’association avaient pour objectif de construire une salle suffisamment grande et avec des dépendances. Le projet est lancé, la commune de Cordon rachète le terrain et un appel à souscription est lancé auprès des habitants du village. Sa construction débute en 1976 et la salle ouvre ses portes le 13 juillet 1978. Aujourd’hui, la salle fonctionne toujours sous forme associative et de nombreux évènements ont lieu chaque année. 

 

Le chalet de Monsieur le Maire / privé

Haut
de page
Outils d'accessibilité